01/04/2021 – La Solitude du coureur de fond

La Solitude du coureur de fond (The Loneliness of the Long Distance Runner) – UK – 1962 – 1 h. 44 – NB

Après un vol commis dans une boutique, le jeune Colin Smith est envoyé dans un Borstal (centre d’éducation pour jeune délinquant). Le directeur du centre repère son talent pour la course de fond et décide d’en faire un champion. Rare moment de liberté pour Colin, les courses dans la campagne sont l’occasion de s’évader dans ses souvenirs et méditer sur sa vie.

Adapté d’une nouvelle de l’écrivain Alan Silitoe, La Solitude du coureur de fond est un film emblématique de la « nouvelle vague britannique » et du courant intellectuel (littéraire, théâtral, politique) des « young angry men ». Colin Smith, le héros du film de Richardson, superbement interprété par Tom Courtenay, est caractéristique de ces « jeunes hommes en colère » : issus de la classe ouvrière, farouchement individualistes voire anarchistes, et irrécupérables pour l’ordre établi.

Si ce propos politique désabusé et contestataire ainsi que l’accent mis sur les rapports de classes ancrent le film dans le genre du réalisme social, le traitement qu’en propose Richardson est poétique : en optant pour une structure en flashback oscillant entre la vie de Colin au Borstal et ses souvenirs, il donne à l’ensemble une mélancolie qui n’était pas aussi sensible dans la nouvelle de Silitoe. Surtout il propose, derrière le classicisme apparent de l’adaptation, un traitement du temps de plus en plus expérimental qui culmine au moment de la course de fond finale qui devient le prétexte d’un voyage dans la conscience et la mémoire du héros. Un monologue intérieur joycien où toutes les époques se confondent dans un kaléidoscope d’images et de sons.

Hadrien Fontanaud

Réalisation : Tony Richardson
Scénario : Alan Sillitoe d’après sa nouvelle
Photographie :Walter Lassally
Montage : Antony Gibbs
Musique : John Addison
Décors : Edward Marshall et Ralph W. Brinton
Production :Michael Holden et Tony Richardson pour Woodfall Film Productions
Interprètes : Tom Courtenay, Michael Redgrave, Alec McCowen, James Fox, Frank Finlay, Avis Bunnage, James Bolam, Joe Robinson, Dervis Ward