05/11/2006 – Amadeus

2006-07_Amadeus

AMADEUS – USA – 1984 – 2 h. 37 – Couleurs

1823 : le compositeur Salieri tente de se suicider. Il s’accuse de la mort de Mozart. Au prêtre venu le voir chez les fous il raconte comment, alors qu’il était compositeur officiel à la cour de Vienne, il entendit parler de Mozart et se rendit à Salzbourg pour l’entendre. Il fut choqué par l’adolescent mais ébloui par sa musique. En 1781, Mozat vint à Vienne mais ne s’imposa sans difficultés. Salieri, jaloux, contribua à les lui créer.

Cet admirable film d’une beauté à couper le souffle dans l’adéquation des images à la musique de MOZART, a pourtant suscité la critique des mozartiens en raison de la présentation qui est donnée de Mozart et des libertés prises avec l’histoire à propos de la genèse du Requiem. Reste au-delà des querelles d’historiens, un chef-d’œuvre du septième art et un bel hommage à la musique de Mozart.
Amadeus est adapté d’une pièce de Peter Shaffer, dramaturge anglais pour qui la musique, et plus particulièrement celle de Mozart, a suscité un intérêt constant. La pièce est entreprise en 1977. Après avoir envisagé plusieurs narrateurs, l’auteur fixe son choix sur Salieri – ‘compositeur de la cour, il fut le seul Viennois à comprendre les dons exceptionnels de Mozart’. Selon Shaffer, Amadeus n’est pas une biographie, mais ‘une vision subjective de Mozart tel que le perçoit Salieri au terme de sa vie, à travers le prisme de la jalousie et de sa folie’.
Lors la 57ème cérémonie des Oscars en 1984, Amadeus a été récompensé de l’Oscar du meilleur film, Milos Forman a reçu celui du meilleur réalisateur et F. Murray Abraham, celui du meilleur acteur.

Réalisation : Milos Forman
Scénario : Peter Shaffer d'après sa pièce
Photographie : Miroslav Ondricek
Musique : Neville Mariner
Montage : Michael Chandler, Nena Danevic
Interprètes : F. Murray Abraham, Tom Hulce, Elisabeth Berridge, Roy Dotrice, Jeffrey Jones