08/12/2005 – Taxi driver

2005-06_Taxi driver

TAXI DRIVER – USA – 1976 – 1 h. 53 – Couleurs

Ancien du Vietnam et insomniaque, Travis Bickle devient chauffeur de taxi la nuit dans les bas-fonds new yorkais. Écoeuré du spectacle dont il est le témoin quotidien, il cherche à s’attirer les charmes d’une jeune femme très différente de sa personnalité, puis prend en pitié une jeune adolescente prostituée. Repoussé par la première, il sombre dans une folie meurtrière qui le poussera à libérer la seconde des bras de son mac, laissant derrière lui un terrible bain de sang.

Réalisé durant l’été 1975 à New York par une température dépassant les 35°, cet itinéraire d’un saint criminel qui se transforme en ange exterminateur a reçu la Palme d’Or du Festival de Cannes 1976. «Il y avait une grève des éboueurs, se souvient Martin Scorsese. Pour le tournage de MEAN STREETS à Los Angeles, nous avions dû renverser des ordures dans les rues pour que ça ressemble à New York. Là au contraire, il nous fallait les ramasser.» L’itinéraire nocturne de Travis le conduit à Times Square, dans la 42e Rue… à une époque où le quartier n’était pas encore réhabilité et où revendeurs de drogues, prostituées et cinémas pornos abondaient. C’est dans cette zone – au sens propre comme au sens figuré – que Scorsese a planté ses caméras. Autres décors célèbres : la Bellmore Cafeteria (un café où se retrouvent nombre de chauffeurs de taxis newyorkais pour échanger leurs points de vue), l’Hotel Alcott (au 27 de la 72e Rue ouest) où Travis dépose un client, le St Regis Hotel (au 2 de la 55e Rue est) devant lequel Travis va chercher Betsy à la fin du film et Columbus Circle, au sud-est de Central Park, pour la scène du meeting électoral. Taxi Driver marque par ailleurs la rencontre de quatre immenses talents : Martin Scorsese à la réalisation, Paul Schrader à la scénarisation, Robert De Niro à l’interprétation et Bernard Herrmann à la musique.

Réalisation : Martin Scorsese
Scénario :Paul Shrader
Musique :Bernard Herrmann
Interprètes : Robert De Niro, Jodie Foster, Albert Brooks, Harvey Keitel, Cybill Shepherd