17/03/2011 – La fille qui en savait trop

2010-11_La fille qui en savait trop

LA FILLE QUI EN SAVAIT TROP (La ragazza che sapeva troppo) – Italie – 1963 – 1 h. 30 – NB

Jeune Américaine en vacances à Rome, Nora Davis assiste impuissante à un meurtre. Personne ne croyant son
témoignage, elle se met à accumuler les indices afin de prouver sa bonne foi. Petit à petit, ce jeu de piste la met sur la voie de la prochaine victime…

« La fille qui en savait trop » est le film fondateur d’un genre qui allait connaître de nombreuses illustrations dans les années 60 et 70 en Italie : le Giallo. Ce changement de sexe dans un titre d’Hitchcock, déjà, est l’annonce d’une caractéristique essentielle du Giallo, où la gente féminine aura toujours beaucoup à faire (mourir, par exemple…). Du film on retiendra surtout l’admirable mise en scène de Mario Bava et son traitement photographique. Le génie de Bava explose dans ses cadres et ses éclairages tranchés. L’inquiétante obscurité de la nuit nous plonge dans l’angoisse et s’oppose aux rassurantes ballades dans une Rome inondée de soleil.

Nima Rafighi

Réalisation : Mario Bava 
Photographie :Mario Bava
Scénario :Mario Bava, Sergio Corbucci, Ennio De Concini, Eliana De Sabata, Mino Guerrini et Franco Prosperi
Musique :Roberto Nicolosi
Production :Massimo De Rita
Montage :Mario Serandrei
Interprètes :Letícia Román, John Saxon, Valentina Cortese, Titti Tomaino, Luigi Bonos