25/03/2021 – La nuit

La Nuit (La notte) – Italie- 1961 – 2 h. 05 – NB

Giovanni Pontano est un écrivain à succès, marié depuis quelques années à Lidia. Tous deux semblent insatisfaits de leur mariage. Giovanni est instable et sujet à la tentation ; alors qu’il rend visite à Tommaso, un ami proche hospitalisé, il se laisse attirer dans la chambre d’une inconnue. Lidia, qui trouvait auprès de Tommaso l’attention et l’admiration qu’elle ne trouve plus chez Giovanni, erre dans les rues de Milan. Puis Giovanni est convié, avec sa femme, à une réception mondaine où il se voit proposer une fonction importante par l’hôte des lieux, un riche industriel. Il tente d’y séduire Valentina, la fille de la maison. Toute la nuit, Giovanni et Lidia vont de rencontres en séductions ; ils éprouvent tour à tour ennui, incompréhension et indifférence.

La Nuit est un voyage du crépuscule à l’aube ; le film de Michelangelo Antonioni est construit selon une unité temporelle. Dans cet espace temporel délimité, le cinéaste filme l’incommunicabilité, l’égarement sentimental et la mort d’un amour, concluant son film sur une triste résignation. La soirée qui couvre la majeure partie du film souligne le paradoxe entre soin pour l’image donnée et dévoilement des sentiments, les regards et les gestes étant plus éloquents que les mots.

La Nuit fait partie d’une trilogie – avec L’avventura et L’Éclipse – voire d’une tétralogie – avec Le Désert rouge. Par la mise en scène d’un rapport métaphysique au temps, Antonioni filme le renouvellement de l’étonnement face aux objets du monde. Ce monde extérieur est traversé par des personnages déambulant parmi les immeubles milanais déshumanisés ; davantage qu’une simple critique de l’urbanisation, Antonioni fait de la froideur architecturale le reflet de la confusion sentimentale dans la société moderne.

Paul Lhiabastres

Réalisation : Michelangelo Antonioni
Scénario : Michelangelo Antonioni, Tonino Guerra, Ennio Flaiano
Photographie :Gianni Di Venanzo
Montage : Eraldo Da Roma
Musique : Giorgio Gaslini
Décors : Piero Zuffi
Production :Emanuele Cassuto
Interprètes : Marcello Mastroianni, Jeanne Moreau, Monica Vitti, Bernhard Wicki