27/04/2017 – Hara-Kiri

Hara-Kiri (Seppuku) – Japon – 1962 – 2 h. 15 – NB

L’action se déroule au début du XVIIe siècle au Japon. Un samouraï, Tsugumo, demande au clan Li l’autorisation de pouvoir utiliser leur jardin pour se faire hara-kiri plutôt que de vivre dans la honte et la misère. Il réclame trois hommes du clan pour se faire assister. Ces derniers se récusent sous différents prétextes…

Un des plus beaux films de Masaki Kobayashi. Une oeuvre sur le monde des samouraïs et une critique de son code d’honneur. C’est aussi une dénonciation de la misère et des inégalités sociales que la culture et les conventions voudraient pouvoir justifier à toutes les époques. L’utilisation de flash-backs et de révélations savamment distillées associée à un rythme du récit lent et solennel sont un art de conteur. À l’inverse les scènes de combats sont de véritables chorégraphies aux mouvements de caméras rapides. Le film fut censuré en Occident et certaines scènes de hara-kiri furent coupées.

Philippe Laboual

Réalisation : Masaki Kobayashi
Scénario :Shinobu Hashimoto, d'après Takiguchi
Photographie :Yoshio Miyajima
Musique :Toru Takemitsu
Production :Shochiku
Interprètes : Tatsuya Nakadai, Akira Ishihama, Shima Iwashita, Rentaro Mikuni